Comparte:

L’histoire d’un échec devenu un succès.

Enrique Arrillaga est le fondateur de la marque LUFE, une entreprise spécialisée dans la création, la fabrication et la vente de meubles en bois naturel.

Son histoire a débuté en Espagne en 2014, en pleine crise économique, lorsque qu’après d’innombrables difficultés la marque LUFE a su se relever. Cela s’est avéré possible grâce à l’aide de sa famille et de ses proches, et assurément, grâce à une fierté et un entêtement certain. Enrique voulait poursuivre la tradition familiale de vente de meubles en bois de qualité, afin de continuer à mettre en pratique tout ce que lui avait appris son père durant ses premières années. Mais à cette époque, lors de la crise économique, la tendance actuelle l’a obligée à procéder différemment.

De leurs remue-méninges pour retourner la situation en leur faveur, sont apparus des concepts très forts, tels que : « design », « facile », « en ligne », « pratique », « low cost », « à monter soi-même », « durable » ou « écologique ». Puis d’autres concepts clés, tels que : « bois massif », « 0 km » ou « main-d’œuvre locale ».

Pour eux et face à cet enjeu, il était évident qu’il s’agissait avant tout, de fabriquer des meubles en bois… mais également de s’amuser !
En partant du principe que pour bien faire les choses, le bon sens était le plus important, Enrique et son équipe avaient senti que leur nouvelle marque était sur le point de devenir réalité. Ils étaient prêts à commencer à vendre des meubles en bois, design et de qualité, au meilleur prix.


Les meubles LUFE venaient de naître, avec derrière cette marque, tout un engagement responsable et écologique, traduit par son acronyme : L comme Local, U comme Universel, F comme Fonctionnel et E comme Écologique.

 

Depuis cette période de « renouveau », beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. Au début, et comme à chaque fois qu’une nouvelle entreprise se développe, le démarrage s’est avéré difficile.
Enrique et son équipe fêtaient chaque nouvelle commande, ils ont travaillé très dur pour assurer le développement de leur nouvelle marque. En pensant chaque jour aux nouveaux meubles qu’ils pourraient concevoir, à la manière de les fabriquer le plus efficacement possible et à moindre coût pour assurer des prix justes.

Peu à peu, les ventes ont progressé. Puis, de nouvelles personnes ont intégré l’équipe LUFE. Et puis… le boom !
Un reportage est paru dans le célèbre journal espagnol « El País », rebaptisant LUFE dans un article comme étant « l’Ikea basque ». Ce qui a donné lieu à de nombreux autres articles de presse, à de nombreuses interviews à la radio et à la TV, ainsi qu’à de nombreux posts sur les réseaux sociaux. Tout un phénomène viral qui a permis soudainement de mieux faire connaître la marque.

La chance, qui leur avait fait défaut à d’autres occasions, était cette fois-ci de leur côté. Et du jour au lendemain, les visites sur le site web ont été multipliées au centuple. Le nombre de commandes reçues a été tel, que toute l’équipe a travaillé sans relâche durant de nombreuses semaines, du lundi au dimanche, pour assurer le suivi des commandes et pouvoir répondre au mieux à ceux qui leur avaient fait confiance.

Cette période difficile a permis à l’équipe de progresser, de mieux s’organiser, d’être plus efficaces et d’être 100 % transparents et sincères avec les clients. Cette expérience leur a notamment appris à s’améliorer en tant qu’entreprise et équipe.

Telle est l’histoire de LUFE, une histoire heureuse en lien avec le bois qui réserve encore de nombreux chapitres à écrire ! Parce que les 30 employés chez LUFE vont continuer à concevoir et à fabriquer des meubles en bois de qualité et accessibles à tous les budgets.